Le guide des réceptions
Chapitre 1 : Les réceptions
Chapitre 2 : Plan de bataille
Chapitre 3 : Salons de réception
Chapitre 4 : L'organisation
Chapitre 5 : Les repas
Chapitre 6 : L'animation
Chapitre 7 : Annexes
Chapitre 8 : Le budget
Chapitre 9 : Réception maison

L'animation : La Sacem
Les formules d'animation
Discothèque mobile, l'orchestre et les animations
<< Le fanfaron de la famille en réception
La Sacem a pour rôle la facturation et l'encaissement des droits d'auteurs musicaux.
Lorsque vous organisez une soirée familiale, la Sacem ne doit pas intervenir, car il s'agit d'une soirée privée.
Pour une réception payante, il n'en est pas de même, selon l'ampleur de la réception, il peut s'agir d'un forfait sur les prix de vente (Prix d'entrée, boissons, nourriture) ou d'une comptabilité stricte des titres passés et leur durée d'écoute.

Une exception tout de même : il existent un "flou" en ce qui concerne les salles de banquet d'un restaurant, il s'agit d'organiser une soirée privée dans un lieu public. Dans la plupart des cas, c'est le restaurateur qui s'acquitte d'un forfait pour la musique passée dans ses locaux (musique de restaurant + Sonorisation de banquet). Mais il n'est pas certain que la Sacem soit en contact avec le restaurant. Dans tous les cas, refuser de payer au restaurateur un forfait Sacem, car votre soirée est strictement privée et lui seul doit s'acquitter de ce droit sans le faire supporter à d'autres.

La différence entre une soirée "taxable" ou non par la Sacem est simple. Si vous invitez gratuitement des amis et de la famille à une réception, c'est une soirée privée. Si vous organisez une soirée ou l'entrée est payante, vous devez acquitter la Sacem.
Pour le cas ou vous envisagez d'organiser une soirée lucrative, prenez contact avec l'antenne régionale de la Sacem, et sachez que les prix à payer sont négociables...
Le guide des réceptions