Le guide des réceptions
Chapitre 1 : Les réceptions
Chapitre 2 : Plan de bataille
Chapitre 3 : Salons de réception
Chapitre 4 : L'organisation
Chapitre 5 : Les repas
Chapitre 6 : L'animation
Chapitre 7 : Annexes
Chapitre 8 : Le budget
Chapitre 9 : Réception maison

Les différents types de réception : Les mariages
Quel type de réception souhaitez vous organiser ?
Mariage, Baptême, Communion, Réunion de famille, Anniversaire, Anniversaire de mariage
Le mariage réunit deux familles. Dans la quasi-totalité des cas, les familles ne se connaissent pas. Durant les 7 ou 8 heures que durera au minimum la réception, ils devront faire connaissance et s'amuser ensemble. Sauf cas particuliers, les participants sont ouverts à cet échange et votre rôle d'organisateur consistera à tout mettre en oeuvre pour que les deux familles se fondent et participe ensemble à cette réunion. Pour réussir un mariage, trois éléments sont importants : La disposition des tables, le menu, et l'animation. Ces trois éléments étant liés les uns aux autres.
Revoyons un instant l'objectif : réunir et mélanger les deux familles. Il sera donc indispensable que chacun puisse se déplacer et se mélanger aux autres sans que cela paraisse anormal ou exceptionnel, voici les différents cas de figure qui par expérience nous donne les meilleures formules pour un mariage. Ses formules tiennent compte des exigences de chacun : organiser un mariage mettant en scène les mariés et les parents de ses derniers, il y aura au minimum 6 avis différents sur le sujet...

Dans chacune des formules suivantes il est indispensable qu'à un moment ou un autre de la réception, les participants puissent se déplacer librement, se rencontrer et fassent connaissance. Même si vous choisissez la tradition en choisissant une table unique, précédez le repas d'un cocktail debout.
Buffet - Table unique
Le buffet à l'avantage de créer de l'animation, les gens se déplacent et sont forcement obligé de se parler, cela même s’ils ne se connaissent pas. Le simple fait de demander a une personne que l'on ne connait pas, une assiette ou un mets, amène déjà une forme de dialogue, le reste viendra au cours de la soirée.
Pour que votre buffet ne tourne pas au cauchemar avec tout vos invités debout en même temps et se précipitant vers la nourriture, il est préférable d'inviter les participants à venir se servir progressivement : petit groupe par petit groupe. Dans le cas d'une table unique, le procédé est difficile a organisé a moins d'avoir un don inné du commandement.
Dans cette formule vous pouvez organiser un cocktail, mais cette option reste facultative (sauf cas particulier - voir "les invitations")
Buffet - Plusieurs tables
Cette formule est la meilleure pour un mariage. Dans ce cas de figure, les inviter sont place sur des tables de 8 a 12 personnes, et tous sont obliger de ce déplacer pour accéder a la nourriture. Les échanges se feront, et de nouvelles relations se créeront durant la soirée, surtout si vous avez place vos invités vous même, selon un plan de tables (voir "Placer les invités"). Comme dans la formule précédente le cocktail de bienvenue est facultatif.
Repas assis - Table unique
Nous avons affaire à la pire formule que nous puissions rencontrer dans l'organisation d'un mariage ! L'ambiance sera difficile à installer et vos invités risquent de partir tôt en prétextant la fatigue. Dans cette formule les invités n'auront pour discuter que leurs voisins de gauche, de droite et de devant. Selon votre plan de table, certains risques de s'ennuyer ferme et la piste de danse peu fréquentée.

Un conseil : Éviter à tout prix cette formule, Sauf si vous envisagez volontairement de rater votre mariage !
Cocktail + Repas assis - Table unique
Le repas assis autour d'une grande table unique est une très ancienne tradition française, cette formule a le désavantage de ne malheureusement pas tenir compte de l'évolution du mode de vie : la table unique lors d'un mariage pouvait être la formule courante dans les campagnes car chaque participant vivait dans le même village, et les familles se connaissaient déjà. De nos jours, les gens ne se connaissent pas obligatoirement même s’ils vivent dans la même ville, et les familles sont souvent "éclaté" sur tout le territoire, rendant ainsi les rencontres plus difficiles.
Si vos familles sont traditionalistes, il est difficile d'échapper à cette formule, vous pouvez toutefois réussir votre réception en faisant précédez le repas d'un cocktail de bienvenue. Celui-ci devra être plus ou moins long, l'idéal étant de ne faire passer à table les invités que lorsque le dialogue semble s'être installé.
Cocktail + Repas assis - Plusieurs tables
Cette formule est une version de la précédente, la seule différence réside dans la disposition des invités : les défauts lier a la table unique (limite des dialogues a quelques personnes) s'en trouve améliorés, mais comme vous le verrez dans "Placer les invités", il est impératif de ne pas crée de mini groupe d'une même famille sur chacune des tables, vous devez rester "maitre du jeu" et placez vous-même les invités en mélangeant les deux familles et les amis.
Malgré les aménagements apportés à cette formule, vous gardez les mêmes inconvénients propres au repas assis : N'oubliez pas que vous n'organisez pas une salle de restaurant, mais un mariage ! Pas question que chacun reste dans son coin, et ne comptez pas sur le fanfaron de la famille pour animer le tout, vous risquer d'être déçus. (voir "Animation").
Cocktail prolongé - chaises
Cette formule peut surprendre, pourtant ne vous y tromper pas, il s'agit probablement de la formule la plus intéressante dans le cas d'un mariage, en voici la description : Comme pour un buffet, cette formule consiste en une table comportant des canapés, des mini pizza et quiches chaudes, des saucisses, des ailes de poulet, des petits fours, etc. Le repas se fait en "piquant" dans le buffet tout au long de la réception, les boissons, vins et champagne sont à volonté. La salle ne comporte qu'un nombre limité de chaises (une chaise pour 2 invités) et une piste de danse. L'animation est permanente, chaque invité ne peut faire autrement que de rencontrer des gens qu'il ne connait pas. Chacun mange lorsqu'il en a envie, se déplace autour des buffets de canapés, se promène dans toute la salle, dialogue et danse.
Le cout d'une réception de ce type n’est minime, à peine plus élevé qu'un cocktail, mais en aucun cas aussi cher qu'un repas assis. Dans le cas où votre budget est limité, cette formule vous permet d'inviter tout le monde, vous n'avez aucune contrainte et la durée de la réception peut être aussi longue que vous le désirez.
Cette formule n'a qu'un défaut : il faut la faire accepter à la famille proche comme étant la meilleure formule. Si vous êtes les mariés, ce sont vos parents qui risque de trouver cette formule bien étrange ! pourtant je peux vous assurer par expérience qu'il s'agit de la meilleure formule de réception, surtout pour un mariage.
Les mariages mixtes
Le terme "mariage mixte" est utilisé dans le cas ou les mariés ne sont pas de la même religion ou de la même origine ethnique. Il peut s'agir de l'union d'un blanc et d'une noire, d'un catholique et d'une juive, d'un musulman et d'une protestante, etc. Les rapports humains étant ce qu'ils sont, il n'est pas inévitable d'assister à une certaine tension lors du banquet. Plus que pour tout autre type de réception, il est très important de n'oublier aucun détail dans la disposition des tables et de la formule choisie.
Pour ce type de réception je vous conseille vivement soit : "Cocktail prolongé - chaises", soit : "Buffet - Plusieurs tables". Surtout, réalisez vous-même le plan de table en positionnant vous-même les invités et soyez ferme sur ce sujet, il y va de la réussite du mariage (Voir "Placer les invités").
Dans le cas de mariage Juif et chrétien, il vous faudra choisir entre la cuisine "cacher" et "traditionnel". En sachant que la cuisine "cacher" est une obligation religieuse, vous risquez de ne pas voir venir les "religieux" de votre famille en choisissant du "traditionnel". Dans ce cas, n'oubliez pas que les "chrétiens" ne verront pas la différence, en pensant qu'il s'agit de recette "orientale". Choisissez donc de préférence le "cacher" en consultant les traiteurs spécialisés. Il en va de même pour les musulmans.

Conseil : Ne tombez surtout pas dans le piège qui consiste à séparer, lors du repas, les deux familles. Il est impératif de mélanger ceux-ci, car si un groupe d'une même famille est capable de faire des commentaires et des réflexions, une fois séparé et imbriqué parmi les membres de l'autre famille, ils deviendront plus "calme". Autant "l'union fait la force" que "la division rend plus faible". L'objectif n'étant pas de calmer les esprits, mais plutôt de les rendre plus réceptifs aux autres, même s’ils sont "différent".
Autres pièges à éviter : Penser qu'il n'y a aucun problème, c'est faux, ou du moins, n'aillez la faiblesse de le penser : il y aura toujours au moins une personne qui ne sera pas de votre avis, et c'est cette personne qui peut vous créer des problèmes.


Le guide des réceptions